• Maria Franck, la simplicité Scandinave
  • Maria Franck, la simplicité Scandinave
  • Maria Franck, la simplicité Scandinave
  • Maria Franck, la simplicité Scandinave
  • Maria Franck, la simplicité Scandinave

Maria Franck, la simplicité Scandinave

Interviewer Maria Franck, c’est s’inviter dans la poésie de son quotidien au cœur de la nature danoise. Autodidacte, Maria est devenue photographe en même temps que maman, en capturant, avec une délicatesse toute scandinave, chaque petit moment de sa vie de famille. On se laisse volontiers entraîner dans l’univers solaire de sa tribu, rencontre !

Bonjour Maria, peux-tu te présenter en quelques mots ? 
Je m’appelle Maria, j’ai 34 ans et je suis la maman de 3 petites filles - Olivia 8 ans, Elinor 6 ans et Oda Marie qui a 19 mois. Mon marie Jacob a 35 ans et travaille dans le domaine de la santé.
Je suis diplômée d’un master en art de l’université d’Aarhus et j’ai également suivi un cursus de journaliste. 

Tu travailles aujourd'hui comme photographe, comment as-tu commencé la photographie ? 
J’aime la photographie depuis que je suis toute petite. Je me rappelle du moment où ma mère m’a acheté mon premier appareil, je devais avoir 8 ans. J’étais si heureuse et je prenais tout ce qui m’entourait en photo.
Quand je suis devenue maman, je voulais des photos de mes enfants dans un style particulier et je n’ai pas trouvé de photographe qui faisait des portraits naturels d’enfants. J’avais juste envie d’images simples inspirées de la vie de tous les jours, pas posées et qui dégagent une certaine émotion.
J’ai donc photographié mes enfants et partagé les photos sur Instagram puis d’autres mamans ont commencé à faire appel à moi pour prendre leurs enfants en photo. C’est vraiment à partir de là que j’ai démarré.

En tant que photographe, tu travailles très souvent pour des marques pour enfants, qu’est ce qui t’inspire en particulier dans ce domaine ?
Les enfants sont incroyables, ils sont tellement sincères et directs. 
Je les dirige peu quand je shoote car j’aime beaucoup leur état d’esprit et leur innocence. Ce sont des esprits libres qui m'inspirent beaucoup.

Quel est l’aspect de ton travail que tu préfères ?
J’aime le processus créatif et l’aspect esthétique. J’aime aussi pouvoir rencontrer de nouvelles personnes, avec chacune leur histoire et leur personnalité.

Tu as quitté la ville pour la campagne, quel impact cela a sur ton quotidien ?
Mon quotidien se construit autour de la famille.
Passer d’un appartement en ville à une maison avec un jardin avec une nature magnifique à proximité et la mer tout près est une décision que nous avons prise pour nos enfants. Les voisins sont sympas et on se parle littéralement par dessus la clôture, c’est une atmosphère détendue et si agréable.

Tu es la maman de 3 petites filles, comment trouves-tu ton équilibre entre ton travail et ta vie de maman ? 
Mon congé maternité pour ma plus jeune fille s’est terminé en Septembre dernier et j’ai alors pris la décision de quitter mon job de Content Manager. J’avais besoin de plus de temps pour ma famille et de pouvoir organiser mon temps comme je le souhaitais. Avec 3 enfants, je sais à quel point le temps passe vite et la vitesse à laquelle ils grandissent. Je ne voulais pas travailler 40h par semaine en ayant l’impression de passer à côté de leur enfance.
Être freelance me permet d’avoir mes propres horaires et de m’occuper de ma plus jeune fille qui ne va pas à la crèche. Lorsque mon mari est à la maison, je peux travailler, on s’organise toujours pour qu’un des parents soit à la maison.

Peux-tu nous raconter à quoi ressemble une de tes journées ?
Comme je suis freelance, aucune journée ne ressemble à une autre. 
Lorsque je passe une journée à la maison, je prépare le petit déjeuner pour mes enfants, je déjeune avec eux et je prépare mes deux plus grandes pour l’école. 
Après j’emmène Oda au jardin pour enfant, on passe un peu de temps avec des amis ou on part faire une balade. Parfois je passe aussi voir ma grand-mère. Je m’occupe des courses et prépare le déjeuner. 
Pendant la sieste d’Oda, je travaille un peu : j’édite des photos ou réponds à mes mails. 
L’après-midi, je récupère les filles et en fonction du temps, on va à la plage, on joue dans le jardin ou on regarde un film à la maison les jours de pluie.
Lorsque les enfants sont couchés, je prépare tout pour le lendemain pour éviter les matins stressants. Ensuite je me remets un peu au travail avant d’aller me coucher.

Les jours de shooting, je pars de la maison la première pour me rendre sur le lieu du shoot. Je suis toujours un peu nerveuse, peu importe le shooting - que ce soit des portraits d’enfants ou un shoot pour une grosse campagne de marque.
J’aime le trac, ça me permet de donner le meilleur de moi-même. Après un shooting, je suis toujours très fatiguée mais comme toutes les mamans le savent, la journée ne s’arrête pas après le travail. Donc je rentre à la maison pour câliner mes enfants, on fait quelque chose de simple à manger et pendant que mon mari s’occupe des filles, je prends un long bain chaud.

Quels sont les valeurs et les conseils que tu souhaites transmettre à tes filles ? 
D’être toujours bienveillantes avec les autres. De l’être avec elles-même aussi. De voir au-delà de la couleur de la peau, du genre ou du corps. Élever la voix pour soutenir ceux qui en ont besoin, pour elles-même. Être conscientes de leurs privilèges, être respectueuses et se faire respecter.
On peut toujours apprendre, on a tous des défauts et son histoire, elles n’ont pas à être parfaites même si à mes yeux elles seront toujours parfaites. 
Essayer aussi de ne pas juger les autres, je leur explique que je ne les jugerais jamais et que je les aimerais toujours peu importe ce qu’il se passe.
C’est très important pour moi que mes filles sachent que notre maison est leur refuge. J’espère qu’elles se sentiront toujours libres de me parler de tout et qu’elles sauront que leurs parents ne les laisseront jamais tomber.
Je respecte beaucoup mes enfants et nous faisons le maximum pour qu’elles deviennent des humains bienveillants et respectueux des autres. 

Comment choisis-tu les produits (mode, food, beauté) pour toi et tes enfants ? 
Je ne suis pas une acheteuse impulsive. Je réfléchis toujours à ce que j’achète, en me demandant si cela va servir et comment cela a été produit. C’est très important d’acheter des objets qui ont du sens et qui vont réellement servir. 

Pourrais-tu partager avec nous tes adresses favorites près de chez toi ?
Je vais partager quelques adresses et conseils pour visiter Aarhus, la deuxième plus grande ville du Danemark après Copenhague, où j’ai vécu pendant 10 ans.
Pour les visites, je conseille le Moesgaard Museum et l’Aros art Museum.
Pour déjeuner ou dîner, j’aime Englen et Oli Nico et pour un café, j’aime beaucoup La Cabra. Pour le shopping, il faut jeter un œil aux jouets vintages chez Askeladen.
Le parc Marselisparken est un super terrain de jeu pour les enfants ou pour une jolie balade, et depuis le parc vous pouvez vous rendre à la plage, au port, à la résidence d’été de la reine du Danemark ou au parc d'attractions Tivoli Friheden.

Ton activité préférée en famille ?
Passer la journée à la plage ! Mes enfants adorent jouer des heures et des heures dans le sable et l’eau. 

Ton moment préféré de la journée ?
Le matin, lorsque les 3 filles me rejoignent dans le lit et qu’on se fait des câlins avant de se lever.
Et ma douche du soir, lorsque les 3 enfants sont couchés. 

Ton produit Minois préféré ?
Les filles adorent la Mousse de Bain et j’adore le Baume Magique qui a sauvé leur peau, en particulier leurs mains pendant le Covid.

Merci Maria pour ton temps <3
Retrouvez l'univers de Maria Franck sur son compte Instagram : @mariafranck

Product added to compare.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et notre politique en matière de confidentialité. EN SAVOIR +